pré-traitement

Un pré-traitement par oxydation UV ou photo-oxydation est logique lorsque l'installation existante n'atteint plus l'objectif souhaité en raison de la modification de la situation des eaux usées. Cela peut être dû, par exemple, à des changements dans la production, l'utilisation de nouveaux produits chimiques ou de nouvelles valeurs limites.

Nous sommes en mesure d'éliminer les problèmes suivants par prétraitement par photo-oxydation ou UV-oxydation:

- par exemple Agents complexants (organiques tels que l'EDTA, ou inorganiques tels que le cyanure, ...)

- charges organiques significatives (DCO, surfactants, agents chimiques, toxicité, ...)

- manque de biodisponibilité (composés persistant, toxicité, ...)

Grâce à une étape de pré-traitement avec une étape d'oxydation (oxydation UV, photo-oxydation, photo-fenton), l'ancienne station de traitement peut fonctionner sans problème après avoir éteint le nouveau problème. C'est certainement une solution élégante et rentable.


Nous proposons une étude de faisabilité individualisée dans notre laboratoire d'application.

Pré-traitement continu

Si le processus de pré-traitement est cinétiquement plus lent, si les volumes à traiter sont volumineux ou à forte concentration, le traitement continu présente plusieurs avantages: le procédé se déroule très régulièrement en plusieurs phases successives (cascades). Chaque cascade a été adaptée à sa tâche. Les changements dans le processus ne sont pas aussi importants que dans un processus par lots, de sorte que l'installation stable fonctionne sans beaucoup de controle.

Prétraitement en mode batch

Si le processus de pré-traitement est très rapide, ou si les volumes à traiter sont faibles, il est recommandé de travailler par lots. Le traitement par lots présente l'avantage que chaque lot peut être contrôlé individuellement en fonction des résultats. On peut tenir compte des fluctuations individuelles des concentrations et de la composition.