Photolyse Directe

La photolyse directe des contaminants 
Outre les réactions initiées par le biais des radicaux-OH (généré à partir de H2O2), la photolyse directe des composés présents dans l’eau à travers l'irradiation UV joue un rôle majeur. Cependant, une absorption suffisante de ces substances est nécessaire, et elles peuvent être ensuite détruites de manière sélective avec les conditions de processus appropriés. Surtout dans l'objectif d'une oxydation sélective contenant des composés toxiques, cela peut être un atout majeur sur le plan de l'efficacité et économique.

 

 

Exemples de photolyse directe de contaminants ou de polluants: EDTA 

Cette réaction déclenche la transformation de la quasi non-biodégradable EDTA en NTA fortement biodégradable, qui pourra être traitée dans la phase biologique de la station d'épuration. Avec une oxydation supplémentaire, l'EDTA peut aussi être complètement minéralisée. 

 

DMSO (Dimethylsulfoxid)

 

NDMA (N-Nitrosodimethylamin)

 

Le DMSO et la NDMA seront directement détruits sous irradiation UV au moyen de réactions d’oxydation ultérieures.